FAMILLE

BANALISATION DU CHANGEMENT DE L’IDENTITE SEXUELLE A L’ETAT CIVIL

Loi Justice du XXIe siècle du 18 novembre 2016

Le déni du réel et la « confusion des genres » a été légalisé. Par simple attestation validée par le Tribunal de grande instance et sans obligation d’opération chirurgicale, chaque citoyen majeur peut faire inscrire un sexe différent de celui mentionné sur l’acte de naissance.

Une mesure symbolique d’une confusion des genres entretenue par les pouvoirs publics à partir de l’exploitation de situations douloureuses.

Autres mesures :

CNSPFV : nomination d’une personnalité préconisant « l’euthanasie palliative »
Don d organes : des offensives pour le forcer
IVG : 2eme extension du délit d’entrave

Share This