IVG

REMBOURSEMENT A 100%, PAR LA SECURITE SOCIALE, DES ACTES MEDICAUX AVANT ET APRES L’IVG

Arrêté du 26 février 2016

En définitive, il n’y a plus de volonté de prévenir l’IVG, mais seulement celle de la faciliter. Jusqu’à établir une discrimination entre les femmes enceintes : l’avortement est mieux remboursé par la Sécurité sociale que la poursuite de la grossesse.

%

LE COEFFICIENT DE PRISE EN CHARGE PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE DES 2 PREMIÈRES ÉCHOGRAPHIES AVANT LE 5e MOIS
POUR LES FEMMES QUI POURSUIVENT LEUR GROSSESSE.

Autres mesures :

Suppression du délai de réflexion d’une semaine avant une IVG
IVG : 1ere extension à la loi sur le délit d'entrave.
Banalisation du don de gamètes, ouvert aux personnes sans enfant

Share This