IVG

REMBOURSEMENT A 100%, PAR LA SECURITE SOCIALE, DES ACTES MEDICAUX AVANT ET APRES L’IVG

Arrêté du 26 février 2016

En définitive, il n’y a plus de volonté de prévenir l’IVG, mais seulement celle de la faciliter. Jusqu’à établir une discrimination entre les femmes enceintes : l’avortement est mieux remboursé par la Sécurité sociale que la poursuite de la grossesse.

%

LE COEFFICIENT DE PRISE EN CHARGE PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE DES 2 PREMIÈRES ÉCHOGRAPHIES AVANT LE 5e MOIS
POUR LES FEMMES QUI POURSUIVENT LEUR GROSSESSE.

Autres mesures :

Suppression du délai de réflexion d’une semaine avant une IVG
Contournement d’interdiction de GPA par délivrance facilitée des certificats de nationalité
Abandon de clause de conscience aux maires opposés au mariage homosexuel

Share This