EMBRYON

INSTAURATION D’UN REGIME PERMISSIF DE RECHERCHE SUR L’EMBRYON VIA L’AMP

Amendement dans la loi Santé du 26 janvier 2016

Création d’un nouveau régime de recherche biomédicales sur les gamètes et embryon humain dans le cadre de l’Assistante médicale à la procréation (AMP) y compris à des fins de gestation. Un amendement aux contours flous qui considère l’embryon humain comme un cobaye.

C’EST LE NOMBRE D’EMBRYONS CONÇUS POUR DONNER NAISSANCE AUX 17 116 ENFANTS NÉS PAR FIV. SOIT 19 EMBRYONS FABRIQUÉS POUR 1 NAISSANCE ET 60 023 CONGELÉS.
Agence de la biomédecine

Autres mesures :

Banalisation du don de gamètes, ouvert aux personnes sans enfant
Légalisation du mariage et d’adoption pour deux personnes de même sexe
Contournement interdiction de « PMA sans père » avec adoption par « conjointe » de la mère

Share This