IVG

SUPPRESSION DU DELAI DE REFLEXION D’UNE SEMAINE AVANT UNE IVG

Loi Santé du 26 janvier 2016

Pourquoi supprimer un délai de réflexion de seulement une semaine pour un geste scellant le destin d’une existence humaine, alors que la loi impose deux semaines de réflexion pour une opération de chirurgie esthétique ?

%

DES FRANÇAISES ESTIMENT QUE L’IVG LAISSE DES TRACES PSYCHOLOGIQUES DIFFICILES À VIVRE POUR LES FEMMES.

Sondage IFOP 2016

Autres mesures :

Obligation imposée à « tout professionnel de santé » d’informer sur les méthodes abortives
Banalisation du don de gamètes, ouvert aux personnes sans enfant
Avortement : ligne téléphonique « officielle » vers les filières à l’étranger

Share This